KikouBlog de philtraverses - Juin 2020
philtraverses

Sa fiche

Archives Juin 2020

sois positif et tais toi

Par philtraverses - 26-06-2020 07:51:27 - 12 commentaires

Deux côtes cassées après une mauvaise chute hier et voilà. Plus de sport du moins impliquant des chocs pendant au moins un mois et mes vacances sans doute par terre.

Sois positif me dit ma soeur, sois positif me dit ma fille. S'il est un mot d'ordre qui m'agace le plus, c'est bien cette expression:sois positif. D'autant qu'elle émane en l'occurence de ma soeur, en arrêt de travail car elle ne supporte plus son chef ou de ma fille qui se plaint, comme beaucoup, parce que le crédit auto ne lui a pas été accordé et les fins de mois sont difficiles. Si je n'avais que ça comme souci, ce serait le paradis.

En somme, dans notre société ou la réussite personnelle est l'étalon suprème qui mesure la valeur humaine d'un individu, il est interdit de se plaindre. Si vous avez le malheur d'être négatif ne serait ce qu'une seconde, tout le monde va vous tomber dessus en vous culpabilisant: "tu as la santé, tu manges à ta faim, tu as un toit, une voiture, une femme des enfants, deux bras, deux jambes", en somme tous les signes extérieurs de la réussite, alors qu'au fond de toi tu as, à juste titre, le sentiment d'avoir raté ta vie.  

Tu as cru, pendant longtemps, que la réussite matérielle était le but ultime de la vie. Tu as bossé comme un CENSURE, pendant toute ta vie. Passé un concours que tu as réussi du premier coup pour entrer dans une "grande école". Acheté la maison, fait deux beaux enfants. Et puis un jour tu te réveilles. Seul. Tu comprends qu'on t'a menti. Il n'y a que les aveugles qui y croient encore

Cette injonction a fait beaucoup de mal. Combien de personnes souriantes au travail, aimables et qui le soir pleurent dans leurs lits?. Combien de suicides, parce que ceux qui souffraient n'avaient plus aucune épaule pour les soutenir, plus personne pour les écouter et souffraient en silence. Il ne restait plus que la séance du psychologue, 1 h au mieux au tarif de 50 à 60 euros.

le retour à la maison est difficile. La séance a réveillé des souvenirs et des sentiments pénibles. Tu te demandes si tu vas continuer. 

Finalement, cette injonction, être positif, obligeant à paraitre, interdisant de se plaindre, a fait des heureux: les psychologues, et les psychiatres.

Les psychologues, si l'on choisit de traiter le mal être qu'engendre l'injonction à être positif par la parole, les psychiatres si on choisit les médicaments pour trouver la force de pouvoir paraitre, auprès des collègues, des pseudos amis qui vous tournent le dos si vous exprimez, ne serait ce qu'une seconde, un petit malaise, en disant dès que vous avez le dos tourné " il est lourd" celui-là et même la famille qui prend très mal votre négativité dont elle se sent responsable, ce qui n'est bien sur pas le cas.

Ce n'est pas un hasard si on a jamais pris autant de neuroleptiques et d'anti dépresseurs, car paradoxalement, l'injonction sois positif, isole, rend dépresif et anxieux, culpabilise et oblige, pour avoir la force de paraitre le jour, de se doper et de fréquenter les officines des spécialistes.

après il y a tous ceux qui veulent te faire sentir que tu n'es rien et que tu n'as rien, manipulateurs qui pour se grandir te rabaissent. Il parait que ça s'appelle des pervers narcissiques. Il parait même qu'il y en a de plus en plus, ce sera sans doute l'objet d'un autre billet et qu'ils sont devenus la personnalité dominante dans notre société. Ce sont eux qui manient le plus et emploient le plus l'expression, sois positif. Ne les crois pas

Alors tous en choeur: fuck le sois positif, trangressons et osons nous plaindre 

Voir les 12 commentaires

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.03 - 304164 visites