KikouBlog de philtraverses - Juillet 2009
philtraverses

Sa fiche

Archives Juillet 2009

rando aux étangs fourcat

Par philtraverses - 08-07-2009 07:42:13 - 1 commentaire

La veille je suis monté à la pique d'estats. Une belle rando avec pas mal de dénivelé. Malgré ma blessure ou maladie, c'est selon, j'essaie de garder la forme. Seul un névé assez pentu barrait la voie vers 2400 m. Toutefois les nombreux passages de randonneurs avaient creusé la neige et en facilitaient la traversée. Plus haut la neige était molle et quelques névés n'en finissaient pas de mourir . La haut un beau temps inespéré compte tenu des orages violents de la nuit..

Je pensais aux concurrents de l'andorra ultra trail qui avaient couru cette nuit dans la tourmente et qui en finissaient.

Le lendemain une petite rando tranquille aux étangs fourcat. Autant la voie vers le montcalm est archi fréquentée, autant on ne croise pas grand monde vers le fourcat . En effet pas de sommet prestigieux ni de 3000. On ne croisera que des "gristes" ou des "hrpistes" qui font leurs gammes sur les chemins. Si vous voulez dormir dans un refuge tranquille dans un beau cadre allez y. 

 

La encore je bénéficie d'un beau temps inattendu malgré ce que disait la météo qui annoncait orages et temps gris. 

 

Alors que je suis parti sous l'orage, le beau temps gagne finalement. en montant une vue sur l'étang d'izourt


 2 heures plus tard je suis à 2300 m aux petits étangs fourcat.

 


Les étangs miroitent toujours au soleil. Juché sur son promontoire le refuge veille à 15 minutes de la

 

 En montant je me retourne pour ne pas perdre une miette du spectacle.

 

 Les nuances de bleu de vert jouent avec la brise.

 

Dans le cirque du fourcat la guirlande des sommets , tristagne, pic fourcat, tous à plus de 2800m, jouant à saute nuages

Le grand étang fourcat qui ne verra pas grand monde aujourd'hui. Un dernier bain de soleil.. moments d'essentiel dont je me nourris avant de retourner au quotidien.

"que  la vie est donc quotidienne" comme disait je ne sais plus qui.  Je discute avec une randonneuse encore aux refuges. Ils étaient 4 cette nuit elle, un hrpiste et deux campeurs qui étaient déjà descendus quand je suis parti.  

 

 Il est temps de redescendre. En descendant je surprends un isard qui s'envole dans les barres rocheuses. Il monte à une moyenne de 5000m/h comme si de rien n'était.Et permet de tout relativiser..

 

Voir le commentaire

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.05 - 268384 visites