je ne ferai rien
philtraverses

Sa fiche

je ne ferai rien

Par philtraverses - 24-01-2015 13:12:21 - 9 commentaires

Petit divertissement en prose écrit en 10 mn, librement inspiré du temps présent 

Je garderai mes révoltes pour moi,
mes désespérances, mes rêves,
d'un monde meileur,
le soir, dans le train,
j'entendrai, comme d'habitude, des propos malveillants,
des conversations ordinaires,
sur les étrangers, les sdf, les chomeurs,
l'expression de la haine ordinaire,
en toute bonne conscience,
qui ne se cache même plus,
je courberai la tête, je baisserai les yeux,
je ne ferai rien,
chez moi, à la télé, j'entendrai parler,
comme d'habitude, de ces peuples d'amazonie,
et de ces inuits du grand nord,
qui ont perdu leur mode de vie,
et se suicident lentement,
se saoulant consciencieusement,
en regardant leur mort en face,
programmée d'avance à la télé,
et je ne ferai rien,
je verrai, comme d'habitude, ces plages souillées,
et ces paysages de l'arctique,
à peine connus et découverts,
et déjà souillés par l'appat du gain,
la recherche fébrile de pétrole et de gaz,
pour ne pas se donner la peine,
de chercher des alternatives,
il n'y a pas de temps à perdre,
c'est la religion de l'instant présent,
qui guide tous nos actes,
une forme de fanatisme,
plus forte que la raison,
et je ne ferai rien,
je saurai aussi, comme d'habitude,
l'histoire de ces enfants,
d'asie et d'ailleurs,
qui n'ont plus de destin,
du menu fretin,
qui fabrique mes chaussures de sport,
mes vêtements bon marchés,
qui pour certains meurent à 15 ans,
tout au plus,
sans avoir jamais connu l'amour et dans la solitude,
une fois qu'ils sont trop fatigués pour produire,
au mileu des déchets de la ville,
et je ne ferai rien,
Comme tout le monde, comme d'habitude, je sais,
que des milliers d'éspèces animales et végétales,
que l'on ne découvrira jamais,
qui auraient pu tant nous apprendre,
nous apporter pour nous soigner,
nous en apprendre sur l'évolution,
chaque jour disparaissent,
que les fiers gorilles, les majestueux tigres,
les puissants éléphants, disparaissent dans l'indifférence,
et ne seront bientôt plus que dans les zoos,
pour la plus grande joie des enfants,
mais qui s'en soucie ?,
car le combat entre les puissances de l'argent,
qui incitent les pauvres à détruire leur patrimoine,
animaux, forêts, mers, lacs, vallées,
pour trois frans et six sous,
et les hommes de bonne volonté,
est perdu d'avance, comme l'histoire le démontre,
et je ne ferai donc rien,
j'apprendrai par la télé,
qu'encore une fois, comme d'habitude,
le seuil d'alerte à la pollution,
a été dépassé dans plusieurs villes,
que notre santé en est affectée,
qu'il faudrait, dès à présent,
réduire notre consommation d'énergie,
avant que le point de non retour ne soit atteint,
alors que c'est tout le contraire qui se passe,
et qu'il est évident, sauf pour les naïfs,
que rien ne sera fait,
et que le pire est pour demain,
mais je ne serai pas la pour le voir,
alors ce n'est pas grave,
et, comme tout le monde,
les politiques, les gens,
je suis incapable de me projeter dans l'avenir,
d'anticiper, de voir au delà de ma propre vie,
trop couteux en énergie,
il faut positiver, profiter, ne pas se prendre la tête,
car quand même, on a qu'une vie,
et il faut veiller à ne pas la gacher,
en cherchant à voir plus loin que le bout de son nez,
alors, je ne ferai rien, comme toi, comme vous.

ps: heureusement, les montagnes sont toujours là, mais peut être y trouvera t'on du pétrole ou une source d'énergie quelconque pour faire marcher nos voitures. Nous aurons alors le choix entre les embouts sur le periph ou préserver ces lieux. Le choix sera vite fait.. il est déjà fait.

 

 

 

Billet précédent: enfin seul
Billet suivant: l'été n'est pas féministe

9 commentaires

Commentaire de philtraverses posté le 25-01-2015 à 09:46:43

ceci n'est qu'une histoire. Il existe certes du positif mais pour tout dire, ça ne m’intéresse pas, ..d'en parler. je préfère, de manière persistante et redondante parler du négatif. Les choses positives se suffisent à elle même, il est inutile d'en parler

Commentaire de dca posté le 13-02-2015 à 06:44:33

On peut tout de même reconnaître une vertu aux choses positives, celle d'encourager, non ?

Commentaire de Philkikou posté le 25-01-2015 à 17:45:30

Ton texte criant hélas de vérité m'a fait penser au sketch de Coluche ci-dessous
----------------------
La misère, y parait c'est un truc terrible...
La misère augmente énormément dans l'monde...
Tout augmente.... c'est normal !

C'est bizarre : moi, j'me fous d'tout ça, j'arrive pas à m'intéresser.
Et y'a pire : j'ai pas honte...

J'l'ai lu ds les journaux hein, les mecs y disaient : "Ceux qui s'intéressent pas c'est des CONS!".
Moi je suis con ! Déjà, vous, vous avez pas l'air....
Mais, alors, moi... euh !

Y'a la guerre au Vietnam, y'a la guerre au Cambodge, y'a la guerre en Iran, y'a la guerre en Afrique...
Ça s'rapproche, hein ?
Mais moi JE M'EN FOUS...
Je préférais la guerre au Vietnam à la guerre en Iran parce que... elle était plus loin.
J'trouvais ça plus sympathique.

Regardez les morts en Afrique à la télé, en direct !
"Poivre d'abord" avec une ptite chemisette très mignonne :
" - Eh bien, cher docteur, ce p'tit enfant a donc la famine et vous n'pourrez rien pourr lui.
Il va mourir, malgré tout c'que vous lui avez donné comme médicaments..

- Ben oui, vous voyez, euh, l'oeil ne réagit plus, voyez, je l'pince il ne bouge pas...
Hann ! Ça y est; il est mort..."

- "Bon ben coupez, elle est bonne."

Oh nan arrêtez, là ! Ils viennent mourir dands l'poste maintenant !
Nan ! Y'a des mecs qui meurent de la famine pendant qu'on est à table ! Arrêtez, là !
Les mecs qui meurent de la famine on leur passe pas des images de mecs qui sont en train d'bouffer !

Mais c'est marrant, moi j'm'en fous complètement hein.
JE ME FOUS DE TOUT !

Tiens les Cambodgiens, il paraît qu'y en a pu.
Il paraît qu'il y a moins de Cambodgiens vivants que d'éléphants en Afrique.
Et pourtant, les éléphants, y'en n'avait pas lourd, hein.
C'était une race déjà en voie d'disparition : le Cambodgien c'est pire.
Le mec qui en a adopté un couple l'année dernière il a fait une affaire, on en trouve p'u' !
Simplement, on sait pas si ils vont s'reproduire en captivité, mais...

Eh ben, c'est marrant, moi, j'arrive pas à m'intéresser.
Je m'en fous d'tout ça.

La pollution c'est pareil !
Maintenant les pétroliers viennent chier en Bretagne.
Ils arrivent là : "PAAAAFFFF" !! La Bretagne !!! Ooohh.. Les cormorans... "Pprrrt prrt.."

T'façon j'vais pas y aller en Bretagne, hein ?
Et pis, même, admettons, j'vais être franc, j'vais être honnête !
Admettons qu'j'vais en vacances en Bretagne, ça m'intéresserait quand la pollution ?
Juin, juillet, août, peut-être septembre ?
Et pis le reste .... On va pas s'amuser à s'occuper, ça va pas non ?

Eh, mon vieux, les animaux cest pareil !
On te dit "Protégez les animaux ! Protégez les animaux !"
Bon ! En France on élève des poulets... On les mange.
En Afrique ils élèvent des crocodiles, c'est les crocodiles qui les mangent.
Faudrait savoir si faut protéger les crocodiles ou les Africains en Afrique !

Brigitte Bardot qui nous gonfle là avec ses bébés phoques !
J'lui dis moi j'fais 41 en bébé phoque, si t'en trouves 2 pareils...
J'f'rai scier les pattes, j'me f'r'ai installer les fermetures éclair.
On va pas s'geler les arpions pour que ces deux conards qu'on connait même pas s'glissent sur la banquise...

La misère du monde n'est pas de dimension humaine.
Y'en a TROP d'misère !

Alors on s'occupe de la notre, et pis quand on n'en a pas j'dois dire qu'on n'a pas à s'en occuper.
Hein ? Un mec qui aurait pas d'misère et qui s'occuperait d'misères ça s'rait vraiment un con.
Ca s'appellerait "utiliser son intelligence à ses dépens". Franchement...
Alors Dieu il a qu'à s'occuper, dans c'cas là moi j'crois en Dieu, si on m'emmerde avecc la guerre, j'crois en Dieu !
C'est Dieu qui s'occupe de tout.
Ah, moi, je sais pas, euh, il est pas là, en c'moment, Dieu...
J'm'excuse, hein, ça m'aurait fait plaisir !
Il aurait pu nous défendre, il aurait dit deux mots, il vous aurait répondu lui-même, mais il est pas, là.

Les mecs qui gueulent après la guerre y'en a partout.
La guerre, la guerre.... ça existe pas tout seul, faut bien trouver des mecs pour la faire hein !
Les gens ils gueulent après Hitler mais on l'a surtout connu pendant la guerre c't homme là.
Pis, De Gaulle lui doit tout. Mais oui !

Maintenant ils enferment des intellectuels dans des... goulags... avec des haricots rouges, là...
Le monde entier gueule pour avoir du boulot !
On les met ds des camps d'travail, ils gueulent ! Alors !

Mais oui, mon vieux !

Les Russes ils auraient pas fait les Jeux Olympiques en Afghanistan, euh, j'aurais mm pas su où c'était moi l'Afghanistan.
L'Afghanistan, l'Turkistan, le "Turc qui s'détend", est-ce que j'sais où c'est moi ?!

Moi, je suis con, hein, mais putain j'aime ça !

Je SAIS qu'c'est mal de pas s'occuper d'la misère du monde...
Je l'sens, je m'dis : "T'es bête, t'es vraiment con... Bon, T'ES CON, allez!"
Alors je me dis, la prochaine fois qu'y'a une nouvelle guerre,
C'est-à-dire la PROCHAINE FOIS, je m'occupe de tout.
Je saurai :
- où c'est,
- qui a des frontières avec,
- qui a commencé,
- qui c'est qui a envahi,
- si Joan Baez y est allé chanter,
- je saurai tout !

Et pis j'm'intéresse, 3 s'maines, tout ça...

J'm'intéresse à la guerre au Cambodge, là, l'autre jour,
Pis j'me suis aperçu qu'c'était des Vietnamiens qui la f'saient...
Pendant 30 ans, moi, j'avais été pour les Vietnamiens qu'on allait faire chier...
Dès qu'ils ont été libérés, ils ont envahi l'Cambodge...
J'avais pas l'air con, tiens !

"Ah ben t'es pour les Vietnamiens ?! Ils ont envahi l'Cambodge, hé !!!"

Alors la prochaine fois j'me dis j'moccuperai d'tout.
J'm'occupe 3 s'maines, et j'laisse tomber.
Pouah, j'suis con !!!.

Heureusement qu'tout l'monde fait pas comme moi.
Ça s'rait un de ces bordels le monde !!!
D'ailleurs, c'est un beau bordel, hein.

Je m'demande si tout l'monde fait pas comme moi...

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 28-01-2015 à 08:49:44

Quand je vois que la vie ne vaut rien, je regarde les derrières des copines qui courent devant moi et je me dis que je suis un vaurien et que ça, c'est toujours quelque chose.

Commentaire de Jihem posté le 28-01-2015 à 21:32:15

J'ai envie de rajouter : "On lache rien !"

Commentaire de AldeBleau posté le 02-02-2015 à 21:25:33

Chaque génération a connu ses drames...
Mais chacune s'est malgré tout perpétuée.

La prosaïque remarque du Lutin d'Ecouves serait-elle plus empreinte qu'il n'y paraît sur le sens de la vie ?
A savoir, contre vents et marées, et quoi qu'il en coûte,
la simple perpétuation de l'éspèce ?...

A moins que, en définitive, ce soit justement celà qui cause notre perte...

Commentaire de philtraverses posté le 13-02-2015 à 15:23:42

Merci pour vos com, c'est trop..Embarrassé .Quand je dis que je ne ferai rien c'est bien sur faux.Je ferai ce que je peux. Certes avec la crise et le terrorisme la protection de l'environnement, la lutte contre la misère, la disparition des cultures et des espèces, semblent être devenues des priorités secondaire au profit d'autres causes certainement aussi justes comme l'emploi, la défense du niveau et du mode de vie, la liberté de penser.Il est donc d'autant plus urgent et fondamental de ne pas délaisser ces causes et de les considérer comme des priorités au même titre que les autres. Mon billet vient modestement d'une révolte face à l'air du temps, à nos égoïsmes bien pensants.. Il ne s'agit donc pas d'être moralisateur. La révolte est au delà de la morale.

Et pour finir une citation de bill gates, comme quoi ce sont les plus grands les plus lucides, à priori sans rapport :

"je ne comprends pas pourquoi les gens n'ont pas peur des progrès de l'intelligence artificielle ".

L'homme, pas plus que les espèces qu'il laisse disparaître et ce qu'il détruit, n'est pas indispensable dans le monde qu'il se construit.

Commentaire de Philkikou posté le 13-02-2015 à 19:09:09

"intelligence artificielle" : un lien avec l'émission entendu tout à l'heure sur France Culture ... Ca laisse présager d'un "drôle" de monde à venir dans l'avenir.. proche, futur, lointain...

Qu'est-ce que ''l'homme +"?
http://www.franceculture.fr/emission-la-grande-table-2eme-partie-qu-est-ce-que-l-homme-%20-2015-02-13
Dans sa dernière partie, la Grande Tableest comme tous les vendredi en parteneriat avec le supllément "Culture & Idées du journal Le Monde, qui titre aujourd'hui "Les vertiges du transhumanisme" de Corine Lesnes. Le Transhumanisme c'est cette idée d'un "homme +", d'un homme amélioré par le progrès des nouvelles technologies qui suscite de nombreuses réactions. C'est à cette occasion que nous recevons Laurent Alexandre,chirurgien, expert en nouvelles technologies et intelligence artificielle et président de DNA Vision, société spécialisée dans le séquençage du génome humain. A nos côtés pour dialoguer avec lui, Catherine Vincent, journaliste au monde.
On est entrain de passer de la science fiction à la science en matière de transhumanisme. La question n'est pas de savoir si l'idéologie transhumaniste va réussir technologiquement mais savoir si politiquement et philosophiquement nous devons aller sur ce toboggan, mais c'est clair que la mort va reculer significativement.
Ce que peut prédire le transhumanisme est ultra probable, la question n'est pas là, la question est de savoir ce que nous sommes prêts à sacrifier de notre humanité pour ne plus mourir.
On risque de passer de l'homme réparé à l'homme augmenté.

Commentaire de philtraverses posté le 27-02-2015 à 16:17:06

tiens le dernier clip des enfoirés, " toute la vie" dont le contenu est ambiguë oh combien!!, tendrait à être interprété diversement, mais surtout dans le sens de considérer la jeunesse actuelle comme ayant comme principale préoccupation son derch et de se mater le fion. Ce qui reste à prouver, mais tendrait à établir qu'environnement et solidarité sont le cadet de ses soucis et laisse craindre pour l'avenir de notre belle planète. Ça reste à démonter, "l'avenir" le dira.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.03 - 271940 visites