retour sur la caranca
philtraverses

Sa fiche

retour sur la caranca

Par philtraverses - 02-12-2009 18:10:02 - 2 commentaires

En cet hiver qui s'annonce doux la nostalgie me prend en repensant à certaines balades dans la caranca faites jadis.C'était une éternité. C'était hier, il n'y a pas si longtemps.. En voici une parmi d'autres.

Cet hiver 2007 il a peu neigé. Le départ de la rando se situe à prats balaguer au dessus de fontpedrouse. J'arrive la veille de la rando pour être plus frais. Je vais dormir dans le petit hôtel qui existe ou existait dans ce hameau. De ce lieu part également une course, la ronde de la caranca, pas trop à la mode et donc assez confidentielle ce qui est dommage.

Je passe la soirée à l'hôtel presque en famille. Les enfants des gérants font leurs devoirs et se chamaillent. Je pense aux miens et je m'en veux de les avoir laissé pour le week end une fois de plus.

Le lendemain matin après une bonne nuit je monte avec la voiture jusqu'au terminus de la piste vers un étang. En face part le chemin d'ou je reviendrai qui descend du col noufonts et à droite le gr 10 qui mène au col mitja, large col évasé, qui se voit de tout le conflent et la cerdagne.

Le jour pointe à peine. Je me demande à partir de quelle altitude je vais trouver de la neige. Pour le moment le sentier monte en lacets réguliers dans la forêt. Au sortir de la forêt les premiers névés commencent à apparaitre. Finalement j'atteins le col mitja sans difficultés. 

A partir du col mitja le chemin exposé sud est est déneigé. Il s'agit de rejoindre le refuge de la caranca ouvert et gardé durant l'été et dont une partie reste ouverte hors saison  . Au refuge se trouvent deux allemands . Je discute un peu mais sans m'attarder. Je dois à présent rejoindre le col de la vaca tout à fait au fond de la vallée. 

Le départ est assez difficile à trouver puis finalement je suis une sente plus ou moins tracée et balisée. Ici, en ce fond de vallée peu exposé au soleil j'atteins vite les premiers névés. Parfois les ruisseaux ont gelé formant des plaques de glace vive que je dois contourner. 

J'atteins le grand lac de la caranca 

 

L'hiver peu rigoureux a laissé libres les eaux du lac, pourtant à une altitude de plus de 2200m.   Après le lac comencent des traces que je soupconne être celles de chasseurs. Ces traces semblent se diriger vers le col. Je décide de les suivre. A présent la neige est devenue plus épaisse. Les traces se faufilent à travers un dédale d'éboulis. La pente est devenue plus raide. J'atteins rapidement l'étang noir situé à 2500m d'altitude.

J'apercois le col ou je dois aller, le col de la vaca. La neige est peu épaisse à cet endroit et bien ramollie. C'est heureux car à présent les traces de pas ont totalement disparu. par contre il me semble voir des traces d'isards, nombreux en cet endroit..

Après quelques glissades j'atteins le col de la vaca puis la crête. Le sentier est totalement déneigé. Un vrai boulevard. Je me retourne et je me rends compte de la difficulté du chemin parcouru et restant à parcourir . 

 

 

Le sentier de crête est balisé gr11 qui est l'équivalent Espagnol du gr10. C'est aussi un itinéraire emprunté par la Hrp. Je croise beaucoup d'espagnols. Curieusement pas un Français.

Le col des neufs croix est un des passages marquants de cette crete. J'y reste un long moment à m'imaginer le sens de ces neuf croix. Je n'ai pas trouvé grand chose d'écrit sur ce sujet. Tant mieux. L'imagination est au pouvoir.

 

On  vient en ce haut lieu, je crois, de Nuria, situé en Espagne, qui est un importantcentre religieux. La crête continue facile, en direction du pic noufonts.  Je profite du paysage, de chaque instant. Il fait presque chaud.

Arrivé au niveau du col noufonts je me rends compte qu'il m'est impossible de passer par là. La neige est trop verglacée et la pente trop raide. Je sais aussi que plus bas il y a des barres rocheuses. Je n'ai amené ni mes crampons, ni mon piolet. Il fut un temps ou je serais passé. J'ai vieilli je suis devenu prudent. Responsabilités oblige..

Je décide donc de passer par le pic noufonts pensant trouver un passage plus facile et mieux dégagé car exposé ouest.

J'arrive au bas de la longue crete du pic noufonts.J'ai 300m de dénivelé à gravir.

 

 

La montée est facile et rapide. Le vent et le soleil ont dégagé la neige et je peux ainsi encore profiter du paysage sans trop faire attention ou je mets les pieds. Arrivé au sommet j'essaie de voir par ou je pourrai descendre.

La pente est partout très raide mais à un endroit la neige est ramollie. Il est facile en tapant fort du talon de faire des marches.

J'atteins ainsi, après ces quelques émotions, le col noufonts. La neige est bien ramollie de nouveau. Mais pas trop pour offrir suffisement de portance.

Je rejoins enfin le petit lac que j'appellerai le lac noufonts ou je reste un moment à rêver .  Je me décide à regret à repartir. A présent l'itinéraire est facile et sans ambigüté. Il suit le fond de la vallée.

 


 

Après le lac je passe devant la cabane du berger marrot, figure de légende, qui passait l'été à garder son troupeau. Souffrant de solitude il guettait avec avidité les randonneurs pour pouvoir discuter. ( cf georges véron ) A présent berger et troupeaux ont disparu. Pourtant que la montagne est belle.. 

Le ruisseau qui a réussi à percer la fine couche de neige murmure à nouveau. Je suis content d'avoir fait ce circuit inédit pour moi . En tout c'est une balade de 30kms avec plus de 2000 m de dénivelé positif.

 

Je me promets de le refaire cette année ou une autre un hiver calme et bienveillant comme celui la. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Billet précédent: ma diagonale
Billet suivant: peut mieux faire

2 commentaires

Commentaire de Benoit_11 posté le 02-12-2009 à 19:13:36

Belle ballade,
Je l'ai faite l'été dernier en montant pas la coume de Bassibès, c'est magnifique.
Par contre, j'aurais pas osé la faire en hiver...

Commentaire de Mustang posté le 04-12-2009 à 07:59:17

une bien belle balade! très impressionnantes, ces solitudes glacées propres à la méditation!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.03 - 304070 visites