Candide aux pays des libertés.
philtraverses

Sa fiche

Candide aux pays des libertés.

Par philtraverses - 20-01-2011 07:37:11 - 8 commentaires

Candide arriva par l'avion de 17h15. Emilcioran était venu le chercher.

Candide était avide de questions sur ce beau pays des libertés qu'est la France.

Il regardait avec curiosité l'agitation des gens.

Il demanda à emilcioran de lui décrire comment les gens
de ce beau pays exerçaient leur liberté et ce qu'ils en faisaient..

Emilcioran lui dit : "en effet la France est le pays des libertés.

C'est pour ça que la France est aussi le pays des fichiers. Les fichiers, dit on au citoyen, sont là pour protéger ses libertés.. 

C'est une longue tradition Française. il en existe des centaines.
L'état aime ses citoyens un peu comme des enfants
ou comme une mère  et c'est pour cela qu'il veut tout savoir sur eux."
 
Et emilcioran de se lancer dans la longue énumération des fichiers :

– les fichiers de la Défense nationale ;
– le Fichier national des immatriculations
– le Fichier national des cartes d’identité
– le Fichier national des passeports ;
– le Fichier réseau mondial visas  ;
– l’application de gestion des dossiers des ressortissants étrangers en
France (AGDREF 5 ) ;
– le fichier ELOI
– le Fichier national des personnes incarcérées
– le Casier judiciaire national
– le Fichier des naturalisations
– les fichiers de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides
– le Répertoire national d’identification des personnes physiques
– le Fichier du recensement
– les fichiers d’état civil ;
– le Fichier national des comptes bancaires (FICOBA 12) ;
– le Fichier national des chèques irréguliers 13 (FNCI) ;
– le Fichier central des chèques  (FCC) ;
– le Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux
particuliers .

Candide l'interrompit en proie à un vertige. "Ah ce n'est que celà !!. "

Mais émilcioran de poursuivre :  Non, ça ce ne sont que les fichiers
dit normaux pour les citoyens normaux.

Et emilcioran de poursuivre:

A) Les fichiers de la police nationale

– le Système de traitement des infractions constatées (STIC) ;
– le Fichier des véhicules volés (FVV) ;
– le Fichier des personnes recherchées (FPR) ;
– le Fichier des renseignements généraux (FRG) ;
– le Fichier national transfrontières (FNT) ;
– le Fichier des brigades spécialisées (FBS) ;
– le Fichier informatisé du terrorisme (FIT) ;
– le Fichier national du faux monnayage (FNFM) ;
– le Fichier national automatisé des empreintes génétiques (FNAEG).

autres

Le fichier d’information Schengen (SIS)
Le fichier de la Direction de la surveillance du territoire (DST)
Le Système d’analyse et de liens de la violence associée au crime
(SALVAC)
Le Fichier automatisé des empreintes digitales (FAED)

Le fichier de travail de la police judiciaire (FTPJ)

B) Les fichiers de la gendarmerie nationale

- JUDEX

Ces données concernent des personnes àl’encontre desquelles
sont réunis, lors de l’enquête préliminaire de l’enquête de flagrance ou sur
commission rogatoire, des indices graves ou concordants rendant vraisemblable qu’elles aient pu participer, comme auteurs ou complices, àla commission d’un crime, d’un délit ou d’une contravention de 5e classe prévue
aux articles R. 625-1 àR. 625-3, R. 625-7, R. 625-9, R. 635-1, R. 635-3 à
R. 635-5, R. 645-1, R. 645-2 et R. 645-4 àR. 645-12 du Code pénal, ou les
victimes de ces infractions.

- Le Fichier des objets signalés (FOS)

Le fichier de traitement des images des véhicules volés (FTIVV)

- ANACRIM

- Le Service central de préservation des prélèvements biologiques (SCPPB)

- Le Fichier des avis de condamnations pénales (FAC)

- PULS@R

PULS@R est une évolution de l’application Bureautique brigade
2000, déclarée àla CNIL. Centralisée, elle permet aux unités territoriales
de la gendarmerie nationale de gérer sur le plan administratif le
service et les registres (courrier et procès-verbaux) et de partager l’information sur la connaissance de la circonscription de l’unité (lieux et personnes particuliers).

- La Bureautique brigade 2000 (BB2000)

- Le Fichier alphabétique de renseignements (FAR)

- Le Fichier des personnes nées à l’étranger (FPNE)

- Le fichier ARAMIS

- Le Fichier de suivi des titres de circulation délivrés aux personnes
sans domicile ni résidence fixe (SDRF)

- Le Fichier de suivi des personnes faisant l’objet d’une rétention administrative

- Le Fichier de la batellerie

- ARIANE (Application de rapprochements,d’identification et d’analyse pour les enquêteurs).


Candide était à présent nauséeux.

 

Mais impitoyable émilcioran continuait :

Le Fichier judiciaire national automatisé des auteurs
d’infractions sexuelles (FIJAIS)

Le Fichier national des permis de conduire (FNPC)

L’application AGRIPPA de gestion des armes soumises à auto
risation ou déclaration

SALVAC pour la police et ANACRIM  pour la gendarmerie) utilisés pour le premier dès 2002, permettent de croiser des données à caractère personnel
qui font apparaître les origines ou les opinions des individus,
leur état de santé...

Candide était à présent perplexe. Dans son esprit liberté rimait à présent avec fichiers.

Soudain un sourire l'ilumina : "Mais dans ce cas si l'état sait tout des citoyens réciproquement ceux ci doivent tout savoir sur les décisions de l'état?"

"que nenni "lui répondit emilcioran. "Il existe une théorie, celle de la sécurité intérieure.

Il existe même une école des hautes études de la sécurité intérieure.

Tout ceci est fait bien sur au nom de la liberté.

Depuis des lustres l'état, qu'il soit de droite ou de gauche s'emploie à bétonner le secret sur les décisions politiques.
On ne saura jamais par exemple ce qui s'est passé dans certaines affaires, comme Ben barka ou les frégates de taiwan.."

Candide était à présent perplexe. Il commençait à douter que la France soit
le pays des libertés qu'on lui avait vanté.

Il reprit: "Mais les gens doivent s'indigner".

"Penses tu" lui dit emilcioran.   

"Entre les couches du bébé, les trajets métro boulot dodo, les factures à payer, les fêtes de noël, plus de place pour s'indigner. Il faut gagner sa vie "

Il poursuivit : "d'ailleurs si tu en parles aux gens ils te diront qu'ils ont autre chose à faire et que tu les ennuie. Tu risques même de te faire frapper
si tu interpelles les gens à ce sujet. "

"D'ailleurs ce qui compte pour beaucoup de gens c'est d'abord mettre de l'essence dans leur voiture et acheter le dernier portable à la mode, ou autres fariboles matérielles .

Point n'est besoin d'être libre pour faire ses courses le samedi à l'hypermarché. La liberté pas mal de gens s'en fichent. Ils ne savent qu'en faire. D'ailleurs ils votent de moins en moins.. "

Il reprit la phrase de BERNANOS, son maitre à penser : " la liberté pour quoi faire ", dont il avait peut être mal compris le message.

Candide reprit aussitôt le premier avion sans être même sorti de l'aérogare
laissant emilcioran tout penaud sur le tarmac.
  

 

Billet précédent: le costabonne
Billet suivant: Nature humaine acte 1

8 commentaires

Commentaire de Bruno CATANIA posté le 20-01-2011 à 16:42:18

"Si tu es prêt à sacrifier un peu de liberté pour te sentir en sécurité, tu ne mérites ni l’une ni l’autre..."
Thomas JEFFERSON

Commentaire de RogerRunner13 posté le 20-01-2011 à 18:00:41

Et le fichier des Kikous tu l'as oublié celui-là!!!!

Commentaire de Rag' posté le 20-01-2011 à 20:57:01

Liberté et démocratie, vaste débat. Montesquieu, Aristote, Aron, entre autres, ont abordé ces thèmes. Ce constat peu reluisant de notre société tend à démontrer que notre société actuelle sacrifie ses libertés sur l'autel de la consommation. J'ai la naïveté de croire que l'Histoire tend à équilibrer ces tendances. La Liberté démocratique est une liberté d'autonomie alors une majorité de non-éduqués entraînent une minorité vers le bas.
Ce n'est qu'un avis griffonné sur un coin de mon PC. Cela mérite débat. Et surtout une bonne bière.

Commentaire de fulgurex posté le 21-01-2011 à 10:38:32

ça fichier tout ça! Je prendrais bien l'avion, mais pour aller où?
Vivement que mon fils soit dictateur! Alors, pas besoin de fichier, tous coupables sauf la famille.

Bravo et merci pour ta prose.
Maintenant, je retourne courir, si je veux être bien classé dans le prochain fichier de résultats...

Commentaire de L'Dingo posté le 22-01-2011 à 08:38:05

Emile aux pays des libertés

L'Dingo , comme l'Emile dans son éducation, cherchait à comprendre le fonctionnement du monde autour de lui.

il avait lu un blog dont le sujet était fort interessant, mais dont il ne saisissait pas l' exacte thèse:.

Lier la menace sur les libertés individuelles à l'existence et la multiplication des fichiers lui semblait un peu réducteur.

L'accroissement du nombre des fichiers de toute nature ne semblait pas non plus l'essentiel du pb, et il eut convenu surtout de s'interroger sur:
- la nature des informations contenues
- l'interconnection possible des fichiers entre eux
- la transparence et le controle sur les accédants aux informations
- la rémanence et la mémoire des fichiers
etc..

Et L'Dingo se mit à penser tout haut:

"s'il m'arrive un accident un jour, je serais content qu'existe un fichier des donneurs de sang, de plaquettes ..., et ,dans le pire des cas, satisfait aussi que mon nom soit "fiché" comme donneur d'organes. ( c'est ici le non fichage qui pose problème , étrange non? );"

"Et que dire de ce fichier qui regroupe un très grand nombre de français: la liste electorale .Fichier qui leur permet d'exercer cette liberté fondamentale pour vivre en démocratie: voter"

"Enfin Je ne suis pas sur qu'il faisait bon vivre l'été 1942, et pourtant l'informatique n'existait pas ( mais les listes oui!), ou l'été 1572 bien que les fiches cartons n'aient pas plus exister."



Et l'Dingo , surement comme l'Emile, se dit que le monde, en prise au progrès technologique, n'était pas si simple que ça.


Commentaire de philtraverses posté le 23-01-2011 à 13:24:57

pour répondre à l'dingo loin de moi l'idée d'être réducteur. Disons que l'idée est d'informer sur tout les fichiers de police, je ne parle pas du fichier des donneurs de sang naturellement, dont presque aucun citoyens n'a connaissance. L'idée générale est que beaucoup de gens ont vendu leur âme à la sécurité au détriment de la liberté. et qu'ils en redemandent..

Ensuite il y a les bons fichiers et ceux que j'estime mauvais pour diverses raisons

- manque de garantie sur la fiabilité des infos contenues
- manque de garantie sur le contenu des infos qui y figurent (vie privée, opinion)
- manque total de garantie sur le délai d'effacement des fichiers de police prévus en théorie, mais qui ira vérifier. Il faut saisir la cnil, démarche dont l'idée même ennuie

Merci pour vos coms

Commentaire de L'Dingo posté le 23-01-2011 à 19:37:36

après Candide de Voltaire, le clin d'oeil était de se référer à l'Emile de Rousseau.

Effectivement nous sommes en phase, mais ce n'est pas l'arme qui est dangereuse , mais surtout celui qui veut s'en servir.

controler l'existence des fichiers c'est bien, controler leur usage c'est mieux.

enfin , je ne sais si bcp ont vendu leur âme, en tout cas bcp l'ont donné "à l'insu de leur plein gré" :-))).

pour conclure, je pense que la CNIL est une vraie institution démocratique, ( perfectible certs), mais je ne sais pas si d'autres pays se sont dotés de tels moyens .

bien à toi émile

l'dingo

Commentaire de philtraverses posté le 24-01-2011 à 06:57:26

La cnil a accepté de valider de tels fichiers sans se préoccuper de l'usage, en effet, qui peut en être fait et du détournement de leurs finalités en posant quelques modestes gardes fous. Je crains qu'elle se soit conduite ainsi en chambre d'enregistrement ..

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.03 - 304142 visites